dimanche 9 mai 2021

Journée d'hommage à notre camarade

 


Madame,


Nous sommes des milliers à nous incliner aujourd'hui sur la dépouille d'Éric, votre conjoint et vous prier de croire en notre sincère compassion. Nous pensons également à vos deux filles et souhaitons leur partager tout notre amour et toute notre force face à l'inimaginable

Nous savons trop combien il est terrible d'affronter cette dure réalité de notre métier de flicards de terrain, dont un jour ou une nuit, la vie peut basculer, voire s'arrêter. Pourtant, comme Éric, et sans doute son père avant lui, nous voulons y croire, nous voulons continuer de protéger nos concitoyens parce que c'est notre job, notre adn

Nous voulons continuer pour vous Madame, et pour toutes les femmes qui auront besoin un jour de notre secours, nous voulons continuer pour ses filles et pour tous les enfants qui seront un jour en danger et mériteront notre protection

Continuer oui mais plus comme ça, plus sans un minimum de réponse pénale à toutes les commissions d'infractions, plus avec cette mansuétude de la Justice qui est tellement récurrente qu'elle en est devenue la norme

Que la mort de notre frère d'armes ne soit pas vaine, qu'elle constitue le tournant d'une prise de conscience qui servira la sécurité de nos concitoyens. Cessons de privilégier les auteurs de faits délictuels et criminels, pensons et agissons prioritairement pour les victimes 

Nous espérons Madame, que vous pourrez un jour pardonner à ce métier qui réclame déjà tant de sacrifices aux familles, de vous avoir enlevé Éric et l'avoir enlevé à ses enfants...


Un flic, parmi d'autres, désemparé