samedi 17 octobre 2020

République Française mais pas obscurantiste !




LIBERTE  -  EGALITE  -  FRATERNITE 

Quelques soient les opinions, les croyances, les valeurs qui nous portent les un(e)s et les autres, il n'est pas tolérable en 2020 de se faire décapiter, pas plus que de lire ou d'entendre s'exprimer des personnes qui tentent la justification, l'excuse, la circonstance atténuante...


La France et ses concitoyens ont été victimes d'un acte terroriste, par définition violent et haineux mais surtout lâche et injustifiable !


A l'UPNI, nous sommes tous engagés pour la liberté d'expression et d'opinion !! 


Solidaires et unis dans la douleur de la famille




Rappel succinct des faits : 

Il y a 15 ans, le 30 septembre 2005, le quotidien danois "Jyllands-Posten" publiait douze caricatures controversées du prophète Mahomet. Cette histoire avait embrasé la communauté musulmane, au point de faire réagir une partie de la presse internationale (dont "France-Soir" et "Charlie Hebdo"), qui par solidarité et soutien à la liberté d'expression, les avaient reproduites dans les mois suivants

Vendredi 16 octobre 2020 aux environs de 17h00, Samuel PATY, père de famille de 47 ans, professeur d'Histoire-Géographie au Collège du Bois d'Aulne de Conflans-Sainte-Honorine (78) a été décapité à proximité de l'établissement scolaire par un réfugié d'origine tchétchène, auteur supposé des faits. L'assaillant aurait ciblé le professeur en raison de caricatures de Mahomet qu'il aurait montré en classe de 4ème le 5 octobre dernier, lors d'un cours sur la liberté d'expression