mercredi 14 octobre 2020

Comme à la fête foraine...


La situation de notre pays ne s'arrange pas, loin s'en faut. Outre les contraintes et les conséquences de la Covid-19, les agressions des forces de l'ordre comme celles des forces de secours dépassent le stade de la récurrence pour rejoindre celui du jeu, de l'automatisme...

Non, aucun policier ne signe un jour pour servir de cible à chaque intervention, le risque existe dans notre profession mais quand il n'est plus aléatoire, la République comme chacun de ses citoyens est en danger car menacée !

Pour rétablir l'Ordre et la Sécurité (qui ne sont pas des mots grossiers), il faut une réelle volonté politique, une ligne de conduite claire aux auxiliaires de justice que nous sommes. Pas des mesures démagogues, des tweets ou des annonces de renforts d'effectifs dont on sait pertinemment qu'ils ne serviront qu'à apaiser temporairement la grogne citoyenne et policière...

Ajoutons au tableau une Justice qui a bien besoin d'un dépoussiérage en profondeur et d'une prise de conscience de la situation dangereuse dans laquelle la France et ses citoyens sont plongés !

Notre image de profil évolue donc en ce sens pour passer du stade de Police Bisounours à celui de Police Quille au milieu des joueurs voyous !!

Pensées solidaires pour nos frères d'armes qui, ces derniers jours, ont été violemment agressés, massacrés, victimes de tirs et d'autres comportements meurtriers, et dont certains luttent encore pour survivre à cette minute...