vendredi 3 avril 2020

Clap de fin au scénario du Ministère de l'Intérieur


C'est un claquement de fouet dans le silence du respect des consignes du ministre de l'intérieur qui, en pleine pandémie, interdisait aux forces de l'ordre de porter un masque, notamment lors des contrôles liés au confinement :



L'Académie de Médecine a diffusé jeudi 2 avril, un communiqué dans lequel elle invite au port généralisé du masque de protection, qui s'ajouterait logiquement aux mesures barrières en vigueur !  (communiqué intégral en bas de page)


Plus de deux semaines à nier les évidences pour le ministre, son secrétaire d'Etat, le préfet de police de Paris et des  centaines de directeurs et autres chefaillons zélés, plus prompts à suivre aveuglément l'ordre hiérarchique qu'a assurer la santé et la sécurité des forces engagées !

Un gâchis qui n'a qu'une origine, tenter de dissimuler la triste vérité, l'absence de masques de protection en quantité suffisante. Pas assez pour les soignants, pas assez pour les ehpad, pas assez pour les services de secours et de sécurité, pas assez pour nos concitoyens... bref il fallait gagner du temps, le temps nécessaire pour en commander tout en faisant le dos rond à la crise sanitaire, beau boulot !




Communiqué de l'Académie de Médecine